top of page
Rechercher

Le jeûne : on ne mange rien mais on vous dit tout!



Depuis quelques années, le jeûne revient sur le devant de la scène. On entend parler plus que de ça… Et le son de cloche diffère ! Comme toujours, il y a les adeptes et les détracteurs mais ce qui est sûr, c’est qu’il fait couler beaucoup d’encre et qu’il peut rapporter aussi beaucoup d’argent… à ceux qui en profitent. Les stages de jeûne et randonnée sont très tendance et de plus en plus de gens s’y adonnent.

Partiel ou complet, intermittent ou continu, un jour, 3 jours, une semaine ou plus …le jeûne est pratiqué par de plus en plus de personnes. Vous êtes tentés mais ne savez pas dans quoi vous vous engagez ? Vous hésitez et vous vous posez un million de questions ? Pas de panique !

Le jeûne qu’est-ce que c’est ? Est-il contre nature ? Pourquoi jeûner ? Comment réagit mon corps ? Faut-il s’y préparer ? Que ressent-on ? Comment arrêter ?

Un jeûne complet c’est s’abstenir de manger tout aliment solide et liquide, à l’exception de l’eau. J’espère que vous aimez l’eau ! Ça serait bien car vous allez pouvoir en boire énormément… Et ce pendant une période plus ou moins longue dans le but de reposer, détoxiquer et régénérer l’organisme. Les gens qui entreprennent un jeûne le font généralement dans le but de « faire un grand ménage » ou de donner au corps des conditions optimales de guérison. De tous temps, il a également été associé à des pratiques spirituelles ou religieuses. Il procure en outre un sentiment de clarté d’esprit et de « désencombrement mental ».

LE JEÛNE EST-IL CONTRE NATURE ?

Et bien justement regardons ce que nous enseigne la nature…

Chez les animaux, jeûner est plutôt une pratique courante selon les circonstances. Celle que tout le monde connait est l’hibernation des marmottes qui pendant tout l’hiver se passent complètement de nourriture et ressortent au printemps fraiches comme des gardons !

La plus spectaculaire reste celle du manchot empereur mâle qui, pour couver les oeufs de la femelle, jeûne pendant 4 mois. Son poids passe de 40 à 23 kilos, il aura perdu entre 10 et 15 kg de graisse, il sera en pleine forme et… la famille se sera agrandit ! Cela nous montre que chez les animaux, le jeûne est une capacité d’adaptation naturelle et que cela n’a rien de dangereux ! Bien au contraire d’ailleurs ! Le jeûne est sans doute l’une des plus anciennes approches d’auto guérison. Lorsqu’ils sont malades ou blessés, les animaux se mettent à jeûner naturellement, instinctivement et … ils guérissent ! Vous avez peut-être déjà vu votre chat ou chien, malade, boudant toute nourriture pendant plus ou moins longtemps et se remettre sur ses 4 pattes avant même que vous l’ayez amené chez le vétérinaire ? Il a été prouvé aussi que réduire l’alimentation d’un animal lui permettait de vivre plus longtemps.

De l’animal à l’homme…il n’y a que 2 pattes… Le jeûne ne date pas d’aujourd’hui, c’est une pratique millénaire ! Le plus vieux témoignage à ce sujet vient d’Egypte et date du 13 ème siècle avant notre ère. Quelques siècles plus tard, Hippocrate, considéré comme le père de la médecine, conseille lui aussi de jeûner !Alors si c’est aujourd’hui un effet de mode, on voit clairement qu’on a rien inventé !

Petit come-back en arrière, revenons aux sources… Et si l’homme n’était pas conçu pour manger sans cesse ? Et si on s’arrêtait de manger de temps en temps ? Il semble en effet que notre corps soit plus adapté à jeûner qu’à manger trop ! Le jeûne a un petit côté magique…en ne pas mangeant, les cellules se reforment d’elles-mêmes ! C’est un peu comme si le corps disposait d’une trousse à outils naturelle !

POURQUOI JEÛNER ?

L’intérêt premier du jeûne est d’aboutir à une remise en forme générale significative physique et psychique. C’est tout ? C’est déjà beaucoup non ? Un corps sain dans un esprit sain ! Les raisons d’entreprendre un jeûne peuvent être différentes selon chacun de nous : physiques, thérapeutiques, spirituelles, religieuses ? Quelque soit la raison, le chemin sera le même !

QU’EST-CE QU’IL SE PASSE DANS LE CORPS QUAND ON JEÛNE ?

Dans notre corps, il faut savoir que l’essentiel de notre énergie est dépensée par la digestion et les processus cognitifs, puis par l’énergie motrice et le nettoyage des cellules.

Quand il est privé d’aliments pendant un ou plusieurs jours voire même plusieurs semaines, notre corps va faire face à ce manque de carburant en puisant dans les ressources dont il dispose. Il va passer par 3 phases :

  • le premier jour : l’organisme va utiliser le glucose disponible directement dans le sang et ensuite il va piocher dans celui qui est dans le foie , c’est ce qu’on appelle le glycogène !

  • le deuxième jour : les ressources de glucose étant épuisées, les cellules vont alors puiser dans le tissus gras (les graisses) et aussi le tissus musculaire pour pouvoir transformer les protéines en glucose.

  • Après le 5 ème jour, le corps va rentrer dans une phase où il cherchera à épargner son stock de protéines. Le foie et les reins vont alors fabriquer des corps cétoniques qui vont être utilisés par le cerveau à la place du glucose.

Nous pouvons être tranquille, notre corps sait ce qu’il a à faire. Nous n’avons pas à intervenir. Le corps se nettoie alors tout seul et c’est lui qui va décider de traiter les dysfonctionnements et aussi de gérer les priorités. C’est pourquoi chaque jeûne sera différent selon les personnes mais aussi selon les moments de vie où elles ont décidé de le pratiquer.

COMMENT S’Y PRÉPARER ?

Quelque soit le motif pour lequel vous vous lancez dans un jeûne, vous ne devez pas le faire sans une bonne préparation physique spécifique !

  • Une bonne préparation physique

Jeûner un jour ou jeûner plusieurs jours, ce n’est pas la même chose! Si vous prévoyez de jeûner pendant plusieurs jours, il vous sera utile de commencer par manger de petits repas avant de vous en abstenir complètement. Même si ce n’est pas facile, résistez à l’envie d’avoir cette « dernière grande fête » avant le jeûne. Diminuez la quantité de vos repas quelques jours avant de commencer le jeûne, cela signalera à votre esprit, votre estomac que moins de nourriture est acceptable. Il ne faut pas précipiter les choses à la fois pour avoir le moins d’effets négatifs possibles mais aussi pour ne pas faire le « yoyo ». Certains professionnels de la santé suggèrent de ne manger que des aliments crus les deux jours précédent le début du jeûne. Pour ma part, je recommande également de vous sevrer de la caféine et du sucre pour soulager votre faim ou les malaises initiaux courant lors des premières étapes du jeûne.

Il faut vraiment comprendre que l’entrée et la sortie d’un jeûne sont des moments tout aussi importants que le jeûne lui-même.Si vous envisagez un jeûne de 3 jours, supprimez tabac, café, alcool puis ôtez progressivement de vos repas toutes les protéines animales (viande, oeuf,le lait) en buvant davantage d’eau et ce sur un jour et demi (3 jours si vous voulez faire une diète de 6 jours).

La ré alimentation est également une phase très importante mais aussi très difficile. Le jeûne peut être un starter pour perdre du poids mais n’est pas un régime en soi . Certes il fait perdre du poids mais surtout il permet de re penser son alimentation !

QUE RESSENT-ON ?

  • Vous n’aurez pas faim

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, quand on jeûne on n’a pas faim! Le corps a besoin de très peu de calorie et il transforme tout ce qui n’est pas utile en énergie. Il ne va pas réclamer à manger car il va se nourrir de l’intérieur. Il peut rester l’envie ou la tendance à aller manger un p’tit quelque chose quand on s’ennuie. Il vous suffira alors juste d’aller chercher un verre d’eau et vous prendrez conscience qu’il viendra à bout cette fausse faim ! Oui fausse faim car comme le cerveau s’est mis sur mode réserve, il n’envoie plus de message « j’ai faim ». C’est pourquoi il est beaucoup plus facile de jeûner que de manger peu…contrairement à ce que l’on peut croire !

  • Des symptômes désagréables

Les symptômes peuvent être très marqués en début de jeûne quand les toxines sont délogées et circulent dans le sang avant d’être évacuées car le corps se trouve alors dans un état d’acidité important . Le corps fait son nettoyage, c’est normal ! Quand on nettoie une plaie, on passe toujours par un moment ou un autre où ce n’est pas agréable ! C’est un mal pour un bien j’ai envie de dire . Plus il y aura à « détoxiquer » c’est- à-dire plus l’état général de la personne sera « mauvais » , plus les symptômes pourront apparaitre . Quels symptômes ? Les plus classiques sont nausées, maux de tête, langue pâteuse et mauvaise haleine, palpitations cardiaques… mais aussi insomnies, troubles de l’humeur, asthénie, diarrhée, mal aux reins, mal au foie, frilosité, hypersensibilité … Rassurez-vous ces symptômes n’apparaissent pas tous en même temps chez une seule personne ! Et, une fois que le corps est nettoyé, ils font rapidement place aux plaisirs !

  • Des plaisirs

C’est sûrement difficile d’imaginer que l’on peut prendre du plaisir à ne pas manger ! Mais c’est pourtant ce qui va arriver, forcément! Quand la période d’élimination est passée généralement le 3 ème jour, on commence a avoir une sensation de renouveau. On commence à ressentir une énergie vitale. on a une meilleure acuité dans tous les domaines. On est vif d’esprit, on a un regain d’énergie physique . Oui on a la pêche sans manger. Et si on était près à craquer, on n’a alors qu’une envie continuer !

Un corps propre et une grande forme physique … Un état de sérénité, une clarté d’esprit, une grande sensibilité humaine et une joie intérieure. Et pour le premier jeûne, j’ai envie de dire un sentiment de fierté . Sans se la péter, juste de se dire « Oui j’ai réussi à ne pas manger ! »

Les gens qui ont une bonne hygiène de vie au quotidien et qui jeûnent régulièrement ne ressentent généralement que les bénéfices agréables du jeûne sans passer par la phase des symptômes de détoxication qui faut l’avouer est plutôt pénible.

  • Une perte de poids

C’est obligé vous allez perdre forcément du poids! Tous les jours vous allez voir les chiffres descendre . En règle générale, la perte de poids des 3 premiers jours se situe entre 800 g et 1 kilo et ensuite entre 400 et 700 g . Bien sûr, cela dépendra de votre poids de départ ! Dès la reprise alimentaire vous reprendrez aussi forcément du poids , en premier celui de vos muscles et de l’eau et après tous les kilos perdus ( et peut-être même plus… le fameux effet yoyo ) si vous vous jetez sur la nourriture et reprenez vos mauvaises habitudes alimentaires. Par contre, si vous respectez scrupuleusement les étapes de la reprise alimentaire et que vous gardez les enseignements que vous avez tirés de votre expérience du jeûne , vous verrez que vos kilos ne reviendront pas ! S’il n’y a pas de recette miracle pour maigrir, il reste que le jeûne peut- être un bon starter pour maigrir et ce même si ce n’est pas son but premier !

  • Un gain de temps

C’est évident mais le fait de ne pas manger nous fait gagner du temps . Vous allez prendre conscience du temps associé à la nourriture ! On fait les courses, on prépare à manger, on met la table, on débarrasse, on fait la vaisselle …Et j’en oublie ! Tout ce temps gagné … vous pouvez en profiter pour faire des choses que vous ne faisiez plus, non ? Même pour faire de la relaxation ou de la méditation si le coeur vous en dit . Un gain de temps et une gain d’argent aussi … l’argent des courses et celui des tentations pendant les courses !

  • Une prise de conscience