Rechercher

Pourquoi boire du jus quand on attend un bébé?

Boire des jus de fruits, de légumes ou les deux est bon pour la santé, ce n’est plus à prouver.




Mais quels sont les bienfaits des jus lorsque l’on est enceinte? Pourquoi doit-on continuer à boire des jus après l’accouchement?

Les jus extraits directement depuis l’extracteur de jus sont un excellent apport en minéraux et vitamines pour la santé de la future maman et le développement du fœtus, et ne sont ni trop gras ni trop sucré.

5 BONNES RAISONS DE BOIRE DES JUS PENDANT LA GROSSESSE


  • Augmenter la dose de vitamine B9

En buvant des jus verts à base de feuilles vertes comme les épinards et les salades par exemple. Le fait de les consommer sous forme de jus permet d’en augmenter considérablement la quantité. En effet, ce n’est pas simple de manger deux laitues entières ou 500g d’épinards frais, alors qu’en jus c’est simplissime: 2 belles salades = 2 verres de jus.


  • Augmenter la dose de nutriments essentiels

Pendant la grossesse, alors que le volume sanguin de la future maman augmente, les nutriments essentiels sont plus dilués. Il est donc important d’en augmenter la quantité ET la qualité. Les jus de légumes sont la meilleure façon de le faire car ces nutriments, vitamines et minéraux sont disponibles rapidement. Le corps les reconnaît et vous dit merci! D’autre part, la future maman puise dans ses ressources, son énergie et son alimentation pour « fabriquer » un miracle.

La fatigue est monnaie courante à cette période.

Ainsi, les jus de légumes, qui offrent à l’organisme toutes leurs vertus sans passer par l’étape de digestion (puisqu’ils sont dénués de fibres), permettent à la maman de gagner en énergie et en vitalité, pour son bien être et celui du bébé qui se nourrit de la même chose que sa maman.


  • Soigner son microbiote, et donc celui du bébé à venir

Le microbiote intestinal de la maman impacte celui du nourrisson lors de la naissance par contact avec la flore vaginale et intestinale. Mais la recherche suggère aussi que le bébé développerait son microbiote avant la naissance. Même si le sujet pose encore question, chouchouter son microbiote avec des jus de légumes, en particulier des jus verts riches en chlorophylle et oxygène, est une belle manière de mettre toutes les chances de son côté.


  • Lutter contre les nausées

En buvant des jus de légumes en petites quantités, tout au long de la journée, on apaise la sensation de nausée, en particulier si on ajoute une touche de gingembre frais dans les jus.


  • Lutter contre les remontées acides

Le jus de pomme de terre crue est un merveilleux anti-acide stomacal, simple à réaliser, sans effet secondaire par rapport aux médicaments traditionnellement utilisés pour ce problème bien connu des femmes enceintes.


5 BONNES RAISONS DE BOIRE DES JUS DE LÉGUMES POUR LA JEUNE MAMAN ALLAITANTE


  • Réduire la fatigue

Encore une fois, la consommation de jus de légumes permet d’apporter en masse les nutriments, vitamines et minéraux essentiels, sans puiser dans l’énergie vitale pour les digérer. Après un accouchement, avec les nuits courtes et hachées, l'épuisement est fréquent. Les jus sont d'une aide précieuse.


  • Favoriser la lactation

En étant bien hydratée, d’une « eau » vivante, vibrante et riche (l’eau des végétaux), elle augmente la lactation en quantité et en qualité. Le fenouil, le céleri sont particulièrement galactogènes. Et attention au persil, à la sauge, l’oseille et la menthe qui elles, ont l’effet inverse.


  • Offrir le meilleur à son bébé

Via l’allaitement, la maman fournit l’alimentation principale du nourrisson. Grâce aux jus de légumes, l’apport en vitamines, minéraux et oligoéléments est massif et parfaitement assimilable.

Veillez toutefois à ne pas vous nourrir exclusivement de jus pour ne pas rentrer en détox et impacter la qualité du lait maternel.


  • Augmenter la dose de calcium

Les besoins en calcium sont plus grands pendant l’allaitement.

Les jus de feuilles vertes (épinards, salades, fanes de betterave, jeunes pousses, kale, roquette, feuilles de céleri, blettes,….) sont fabuleux.

Ils sont reminéralisants et alcalinisants.

Les noix du Brésil, les graines de sésame, les amandes, les noisettes sont également riches en calcium. Vous pouvez donc en glisser quelques unes dans l’extracteur parmi les légumes, en veillant à les laisser tremper quelques heures avant (et bien les rincer) afin de les activer et encore mieux libérer leur potentiel nutritionnel.

Une touche d’oléagineux dans les jus de légumes est toujours une bonne chose car ils apportent un peu de lipides qui permettront de mieux assimiler les vitamines liposolubles A, D, E et K.


  • Proposer une palette de goûts riches et variés à son bébé

En consommant des jus de légumes régulièrement, on augmente considérablement la quantité et la qualité des micronutriments essentiels : il est plus facile de "boire" 10 carottes que de manger 10 carottes d'un seul coup.

Et la variété infinie de recettes est si grande qu'elle permet à la jeune maman de faire "goûter" à son bébé, via le lait, une immense palette de découvertes gustatives.

L'extracteur de jus, favori des listes de naissance

Pour finir, l'extracteur de jus devrait être déclaré d'intérêt public et figuré en première place sur les listes de naissance.

Il est incontournable pour la santé de la maman et de son bébé. Et il permettra plus tard de concocter des biberons de jus tout doux en amorçant la diversification du bébé chanceux!

Evidemment les papas auront aussi tout intérêt à consommer des jus pour gagner en vitalité et être au top de leur forme pour soutenir au mieux la jeune maman allaitante.

Alors, si on mettait dans notre liste de naissance un extracteur de jus HUROM?