Rechercher

"Batch cooking" ou l'art de cuisiner en avance ses repas de la semaine


Importé des pays anglo-saxons, le concept de "batch cooking" (littéralement "cuisiner en lots") fait des émules. Il consiste à préparer et cuire les ingrédients à l'avance, en grandes quantités.

Le but ? S'organiser dès le week-end pour ne plus passer sa soirée en cuisine.

Planifier, acheter, cuisiner, assembler

Cela peut même se transformer en activité familiale.

Tout le monde est mis à contribution pour élaborer les repas de la semaine, les enfants participent à l 'élaboration des menus et donc ne peuvent plus rechigner devant le plat qu’on leur sert puisqu'on se met tous d’accord en amont.

Après avoir planifié les menus de la semaine, place aux courses.

On sait dans quel rayon du supermarché on va et pour quel produit on y va.

Le batch cooking permet de gagner un temps considérable et surtout d'éviter les détours du soir à l’épicerie du coin. Donc de faire des économies!!

Une fois le tablier enfilé, le coup d’envoi du marathon culinaire est donné. la planche à découper sur le plan de travail. . Au lieu d’éplucher une courgette, on en épluche trois». Pour des plats complets, il est conseillé d'inclure des céréales, des légumes et de la viande (ou une autre source de protéines).


Pendant que les féculents (riz, boulgour, quinoa, haricots, etc.) cuisent et que le poulet dore dans le four, on lave, épluche, découpe tous les légumes pour les faire blanchir. «Et qu’est-ce qui nous empêche de mettre quelques amandes sous la grille de la volaille pour le goûter ?